Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Pietro COSSU Absysconsult Management et Coaching
  • Pietro COSSU Absysconsult Management et Coaching
  • : Management, Team Building, Communication, Equipes, Coaching de managers et dirigeants, Accompagnement du changement, Stratégie et Formation des managers, Communication interpersonnelle, Leadership, Affirmation de soi, Gestion de conflits, Négociation
  • Contact

Profil

  • Pietro COSSU contact: pietro.cossu@wanadoo.fr
  • Dirigeant, Coach, Formateur
Organisation et Accueil de Séminaires
contact: pietro.cossu@wanadoo.fr
  • Dirigeant, Coach, Formateur Organisation et Accueil de Séminaires contact: pietro.cossu@wanadoo.fr

Abonnement

ABONNEZ-VOUS

http://www.wikio.fr

Recherche

Texte Libre

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 09:51

images-copie-1.jpg

Existe-t-il une Insolence Créatrice ?


L'insolence est une qualité dont il est délicat de faire l'éloge. Surtout dans un Blog censé parler de Management...

Et pourtant.

Nos premières rencontres avec l'insolence datent souvent de notre enfance et ce que nous entendions d’elle  ne nous laisse rien entrevoir de positif ...

Le synonyme souvent cité est l’effronterie. On  met l’Insolence dans le camp de l’Impertinence, l’Irrespect, l’Effronterie, la Morgue, et même parfois le Mépris.


Le Larousse va dans ce sens mais j’aime quand il précise « hardiesse excessive »....

Parceque c’est évidemment vers là que j’aimerais en venir.


 Ce coté « Manque aux égards, aux convenances » est le coté qui autorise l’Insolent à sortir des cadres. A reprendre un peu de liberté. Il dénoue les hésitations et l’autocensure excessive, combat la peur de se tromper et d’être montré du doigt... pour non conformité à l'usage ou à l’IDEE QUE L’ON SE FAIT des règles ou de son image,.


Sans une petite dose d’impertinence on ne pense pas « out of the box »...


J’ai toujours encouragé l’émergence d’une dose d’impertinence... chez mes élèves quand j’ai eu la chance d’enseigner, chez mes collègues et mes équipes en tant que manager, chez mes proches et particulièrement mes enfants.


Si elle est contenue par "l’intelligence de l’autre", si elle respecte le lien (social ou affectif), elle prend une dimension  irremplaçable, car elle libère l’intelligence de l’interlocuteur de contraintes parfois inutiles. Elle réduit en miettes l’autocensure... et favorise la créativité.

Elle fait prendre par ailleurs des raccourcis qui font gagner du temps.

Alors sachons encourager l’émergence d’une petite dose d’insolence.  Celle qui est contenue par le respect de l’Autre. Celle qui fait pétiller les regards et les intelligences. Celle qui motive. Car reconnaître la liberté de l’Insolent (celui dont nous parlons...) c’est déjà une marque de « reconnaissance ».

 

Bien sûr c'est un peu de travail... Cela suppose aussi, de la part du manager, l'instauration d'un cadre de travail en équipe adéquat... Une vigilance évidente et au besoin la capacité à "recadrer".


On me rétorque que si elle est mesurée, ou si elle est autocensurée, l’Insolence n’est plus impertinente....  


Et là,... forcément,.... je deviens Insolent....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bacchisio 29/11/2010 07:04


Excellent article. Bravo. Voir également sur le sujet sémantique le blog "Chroniques du Loup Garou"; http://www.martin-lothar.net/article-15407550.html "Au commencement pourtant, l’insolence puise
ses racines dans le verbe latin « SOLERE » qui signifiait « avoir coutume de »

Etre insolent est donc rompre avec l’habitude, les usages, les sens commun ; c’est sortir du train-train, de la routine ferroviaire (ou tégévesque) du quotidien.
Le vieux Romain « SOLERE » a été remplacé par le vieux Français « SOULOIR » (1) qui a été prononcé et écrit tous les jours par tous pendant des siècles avant de disparaître complètement."