Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Pietro COSSU Absysconsult Management et Coaching
  • Pietro COSSU Absysconsult Management et Coaching
  • : Management, Team Building, Communication, Equipes, Coaching de managers et dirigeants, Accompagnement du changement, Stratégie et Formation des managers, Communication interpersonnelle, Leadership, Affirmation de soi, Gestion de conflits, Négociation
  • Contact

Profil

  • Pietro COSSU contact: pietro.cossu@wanadoo.fr
  • Dirigeant, Coach, Formateur
Organisation et Accueil de Séminaires
contact: pietro.cossu@wanadoo.fr
  • Dirigeant, Coach, Formateur Organisation et Accueil de Séminaires contact: pietro.cossu@wanadoo.fr

Abonnement

ABONNEZ-VOUS

http://www.wikio.fr

Recherche

Texte Libre

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 11:45

Les travaux de Howard Gardner, Piaget, Damasio et quelques autres, ont mis en évidence qu'au delà du basique QI (Quotien Intellectuel), qui mesure notre intelligence logico-mathématique, nous mettons en oeuvre dans nos actions d'autres formes subtiles d'intelligences: linguistique, musicale, spatiale, kinésthésique, inter-personnelle, émotionnelle etc...

Ces différentes formes d'intelligences, ont jusque là été délaissées, voire méprisées par un soubassement culturel fortement cartésien, qu'il ne s'agit pas de remettre en cause, car il a par ailleurs permis de larges avancées intellectuelles et scientifiques.

Damasio ouvrait le bal avec "Spinoza avait raison".... Nous ne sommes donc plus surpris de voir ces autres formes d'intelligences remises en lumières. Simplement parcequ'elles ont un principe d'action et de création réel, que bon nombre d'entre nous pressentaient et qui sont maintenant estampillées "valides"par les neuro-sciences.

Tojo Thatchenkery et Carol Metzker ont théorisé sur une intelligence appréciative en collectant des données sur des leaders sur une période de dix ans.

Ils font ressortir 3 composantes et 4 qualités sous-jacentes de l'intelligence appréciative, forme d'intelligence permettant de discerner rapidement le potentiel positif inhérent à une situation donnée, même si elle apparaît comme immédiatement catastrophique. Cette forme d'intelligence et le fait de la "nourrir" sont donc précieux à plusieurs titres: dans la capacité à rester pro-actif, à agir, décider, discerner... et transformer l'environnement.

Les trois composantes mises en évidence:

- Recadrer ou remettre en perspective ("reframing") que l'on peut définir comme la capacité ou le processus cognitif visant à mettre - intentionnellement- dans une perspective choisie une situation, un scénario, des personnes... Ce processus cognitif peut être utile dans des situations conflictuelles, pour - par exemple - considérer un conflit sous un angle organisationnel plutôt que personnel..

- Retenir ce qu'il y a de positif dans une situation, une personne ou une équipe, par un processus d'appréciation/évaluation et de sélection, y compris dans des situations négatives ou de crise.

- Connecter les aspects "opérationnels" ou "porteurs" de la situation présente, par rapport ou en fonction d'un objectif désiré ou désirable. Cet aspect est génératif ou créatif (voire créateur d'une réalité, d'une découverte, etc...). Ce processus est, par exemple, bien connu en marketing (utilisation d'un produit à des fins qui n'étaient pas prévues initialement). Le postulat: pour une intelligence appréciative, il y a toujours dans le présent quelquechose qui peut créer un produit nouveau, une situation nouvelle, une organisation nouvelle etc...

Les 4 qualités sous jacentes:

Persévérance

Confiance dans son "self efficacy" (efficacité personnelle) pour se motiver, trouver ses ressources, élaborer des visions stratégiques, ou des prédictions qui se réalisent parcequ'elles sont faites (auto-réalisantes).

Acceptation de l'incertitude

Résilence

Je reviendrai spécifiquement sur ces quatre qualités.

Partager cet article

Repost 0
Pietro COSSU contact: pietro.cossu@wanadoo.fr
commenter cet article

commentaires